Inventée par un dentiste !

Intimement liée à la fête foraine, la barbe à papa est l’une des confiseries les plus populaires. Cette friandise faite de filaments de sucre qui s’enroulent autour d’un bâtonnet comme la laine sur une quenouille a été inventé par le dentiste américain William James Morrison.

En 1897, lui et un pâtissier de Nashville nommé John C. Wharton ont inventé une machine à bonbons électrique qui produit ce qu’on appelait Fairy Floss (coton des fées) puis Cotton Candy qui n’est autre que la barbe à papa. En France, elle doit son nom au fait que son aspect cotonneux ressemble à la barbe d’un vieillard, presque une barbe de Père Noël !

Le produit a été présenté au public en 1904 à la Foire Internationale de Saint-Louis, et non pas comme certains le prétendent lors de l’exposition universelle de Paris en 1900.

Fairy Floss

Sa recette n’a pas changé depuis ses origines  lorsque la machine permettant de la fabriquer fut présentée à l’exposition universelle de Saint-Louis (Tennessee) en 1904.

stand-barbe-a-papaCette machine se compose d’un baquet central qui tourne sur lui-même, dans lequel on dépose du sucre et du colorant alimentaire généralement rose, entouré d’un réceptacle. À l’intérieur du baquet, on trouve des résistances électriques qui chauffent le sucre jusqu’à sa température de fusion, qui est de 186°C sans eau, ce qui rend le sucre liquide. Du fait de la force centrifuge, le sucre fondu à la manière du caramel va s’échapper par de petits orifices placés au sommet du cône central. Au contact de l’air, bien plus frais que l’intérieur de la machine, ce sucre se solidifie sous forme de minces filaments, qu’un bâton va récupérer pour former la fameuse barbe à papa.

Une friandise pas si calorique que cela…

cotton-candy-816773_960_720Contrairement à ce que son goût peut laisser penser, la barbe à papa contient relativement peu de sucre et est surtout constituée d’air. En effet, une barbe à papa ne pèse presque rien car elle ne se compose que de quelques grammes de sucre filé. En effet, selon les normes du métier, une barbe à papa est composée de 25g de sucre à comparer à une canette de cola standard en contient 39g pour 33cl, ce qui donne en moyenne 110kcal. C’est pourquoi, contrairement aux apparences, elle n’est pas très calorique puisqu’on mange avant tout… du vent.