Sur les feuilles grisées des sous-bois
L’oiseau dépose l’ombre de ses ailes.
L’eau du ciel bientôt dicte ses lois
Mais l’oiseau lorgne les ombelles.