D’inutiles feuillaisons
Circonscrivent nos raisons.
La rose la plus rare est un poison.

D’accueillantes saisons
Bercent nos illusions. Du parfum
D’une rose nos esprits font provision.

– « Il est bien temps de souffrir
Hommes fiers qui encore n’avez souffert ! »

Les bois profonds comme les livres anciens
Vous protégeront tant qu’ils pourront.
Mais les lèvres vénéneuses des roses

Vous embrasseront la bouche aussi.
Et de leurs maléfices, et de leur gourmandise
Bientôt vous vous demanderez la raison.

Même si d’inutiles feuillaisons
Circonscrivent nos raisons,
La rose la plus rare est un poison.

__________