Il ne fut pas nécessaire d’ouvrir
Le parapluie noir des souvenirs.
Les pluies avec les tonnerres lointains
Ont voilé quelques temps leur masque hautain.

Hier on vous a vu un peu comme si
L’azur enfin bleu-nuit s’était adouci.
Sous vos sourires d’ange, nos sanglots
Un instant se sont tus. Il n’est de maux

Pires que la désespérance et plus noirs
Que l’envie désespérée de froisser votre corsage.
Mais quoique vous fussiez aux nombreux soirs
Et la Rime et la Raison, folle ou sage,

L’une de l’autre tombent quelquefois amoureuse.
D’ailleurs les fleuves de votre jeunesse
Pénètrent loin la chair transie, caressent
Même en secret vos hanches voluptueuses !

Étrange et rare fleur qu’on ne voit pas,
Les sables bruns de votre peau s’enivre
Des nombreux baisers bleus que désira
Nos bouches offrir bientôt à votre âme ivre !

Il ne fut pas nécessaire d’ouvrir
Le parapluie noir des souvenirs.
Les pluies avec les tonnerres lointains
Ont voilé quelques temps leur masque hautain.