Dans un bleu et frais village
Tout rempli de mystères
Vivait un très vieil homme
Que ni le temps mauvais ni les déboires
De la pluie n’agaçaient !

C’était le Sage du village.
Il portait d’ailleurs une barbe chatoyante
Et de le voir ainsi suffisait souvent
À récompenser l’agrément de celui
Qui s’initiait à sa rencontre.

Mais le ciel n’était guère généreux
Et ce jour où par un trop gros temps,
Il se trouvait un peu trop haut sur la falaise,
Je vis avec la vitesse d’un éclair,
La foudre frôler son épaule.

Un grand raie de lumière précipita
Dans la houle et le gouffre incertain des flots
Le si joli et si petit mannequin
De chair et de sang
Que je venais d’inventer.

______