Non. Ce n’est pas exactement l’Ecriture
Qui ne lâche sa proie qu’en sa dépouille.
Mais tout le soin qu’Elle affectionne
À se considérer sans cesse comme la force
Persuasive et vivace toujours.

O cet étendard déchiré
Et toutes les bannières livides
Qui suivent dans le froid et la brume
Le vaisseau majestueux et fantôme
De la Littérature.

____