Un air de Jazz hante mon esprit
Depuis ce matin comme la sirène
D’alarme de la bijouterie
Déteint sur le cambrioleur !

Puis vint l’heure où j’appris
Que toutes les pierres précieuses
Furent récupérées. C’est alors
Qu’un nouvel air de Jazz

Et de folie rieuse me fit
Souvenir son corps
Tant désiré sur lequel,
S’il me fut donné,

J’aurais placé
Bien
Volontiers
Les bijoux !

_____