Il brûle dans ma gorge
Comme sa voix m’est douce
À souvenir.
Et la pluie qui se forge
Lentement, pâlit au moindre soupir.

Rouge vermeil autant
Que la braise incandescente.
La tête de la comète
Pousse aussi loin qu’elle souhaite
Son irrépressible ivresse.

Il brûle dans ma gorge
Et l’azur m’est noir
Et l’azur m’est noir.

À Ricardo.

____