Si ce vent
Blanc m’apporte
Froidement
À ma porte
L’écho tendre
De sa Voix
En allée
Dans les fougères
Des sous-bois,
Je m’en vais
Doucement
Fendre l’air
Désormais
Tout empli
De mystères !

__