Elle a le visage tendre
De l’ingénuité.
L’apparence fluette
D’une fillette.

Je ne l’ai vue
Que quelques instants.
D’amour elle me parut
Un ange.

L’eusse-je vue
Quelques jours
Que d’une fleur
Elle eut l’apparence.

Ô ses yeux
Couleur praline.
Ses lèvres rosies au
Crépuscule de ses rires.

L’essence même
De son regard immense.
Ô ce lac géant et blême
Où mon cœur bascule.

Rires,
Danses,
Sourires
Immenses.

Joie,
Flamme, vite
Vivre dans l’émoi
De conquérir son âme.

___