Dites-moi, quand donc irons-nous
Déplier les draps frais de l’été
Du fond de nos armoires ?

Avec ses fils d’argent, les châles
De soie roses et blancs reposent
Au fond de nos Mémoires.

Dites-moi, qui donc ira consoler
Celui qui a oublié que le jour
Naît de la fraîcheur de l’âme ?

Parmi les enfants du soir, avant
De se coucher, seuls se réjouissent
Encore ceux qui ont soif d’Éternité !

Dites-moi, quand donc irons-nous
Déplier les draps frais de l’été
Du fond de nos armoires ?

___