Sur cette grève éternelle
Où poussent leurs
Sanglots
Nos chairs brèves,
Les flots, quant à eux,
Dédaignent cet azur bleu
Qui nous est si précieux.

____