Le ciel pur du petit matin a pour lieu commun
Le front apaisant de la lumière
Du jour sur le parvis de la Nature.

Tandis que les feuilles jonchent la terre
Lourde des sous-bois, les animaux
S’entretiennent patiemment au pied

Des arbres hauts qui, eux, surveillent les beaux
Alentours et les champs lointains.
Qu’attendent-ils pour s’envoler les petits

Oiseaux à l’abri des mauvaises saisons ?
À chanter il sera toujours temps. La pluie,
Absente. Peu de vent. L’Espérance est là.

________