Ils ont des yeux.
On dirait des masques.
Et pourtant ils
N’en portent pas.

Ils semblent concentrés
Et réfléchis.
Après tout
Il s’agit de valider

Ou non la pertinence
Et l’intérêt de leur
Premier baiser.
C’est difficile

D’évaluer
Les méandres
De son futur
Proche avenir.

Le baiser est là
Aussi pour çà.
Apprécier, et
Avoir envie

De recommencer
Et son avenir semble
Irradier devant
La lumière du couchant.

Y percevoir des lèvres
Trop hâtives à votre goût,
Un léger empressement,
Et là une sorte

De désillusion accompagne
Désormais celui ou celle
Qui s’était énamouré
De celle ou celui

Dont l’attrait semblait
Être largement
Suffisant et l’Ennui
Parfaitement inexistant.