Il y a
De toute évidence
Un peu d’hésitation
Entre

Ces deux-là.
Qui es-tu
Toi que je
Prends

Dans mes bras ?
Que dois-je faire
De mes mains
Et de mes doigts ?

Et pour t’être
Agréable
Que dois-je
Te dire

Exactement
Et sur quel ton ?
Comment dois-je
Entreprendre

L’objet de
Ma séduction
Afin que je devienne
À tes yeux

Un amour tout simplement ?
Oui, certes
Les mots
Les plus simples

Sont toujours
Les bienvenus.
Mais, dans l’émotion
Il y a place

Pour glisser sur des
Sujets qu’il eut
Mieux fallu
Ne pas aborder.

De la tendresse
Même sans dire
Un mot est un moyen
Sûr de ne pas se tromper.

De la douceur
Aussi, de l’attendrissement
Évidemment, et de l’écoute
Et de la bonté.

Voici les mots clefs.
Ils demeure attendrissant
Celui qui hésite,
Qui marque le pas pour

Ne pas se tromper.
Alors, lentement,
De proche en proche,
Les choses se dénouent,

Les bras et les mains
Et les doigts s’entendent
Pour aborder sereinement
Les gestes les plus justes.