Primo : Presto ci sara la primavera.
Secondo : Piano piano ci
Avvicineremmo nuovammente.
Terzo : Impareremmo di nuovo

Ad abracciarsi, ad’amarsi realmente
Con il cuore pieno di emozione.
Quarto : Quelli che hanno sempre
Finto di amare, continuiranno

A farlo, cosi per giocco…
Quinto : Ma la maggior parte
Darranno un senso diverso
Della loro proprio vita, perche

Le cose avranno troppo cambiato.
Sesto : tutti avranno capito
Il grandissimo valore della vita.
Settimo : La vita è breve e bella.

Perche il  » sette  » è la cifra finale ?
Questo testo potrebbe continuare …
Ma si chiude cosi, sanza motivo,
Come la vita, incomprensibilmente. ______________________

Premièrement : Bientôt ce sera le Printemps.
Deuxièmement : Peu à peu, nous nous
Rapprocherons nouvellement.
Troisièmement : Nous apprendrons à nouveau

À nous serrer dans les bras, à nous aimer réellement,
Avec le cœur tout empli d’émotions.
Quatrièmement : Ceux qui ont toujours feint
D’aimer, continuerons

À le faire, simplement par jeu…
Cinquièmement : Mais la plus grande partie
Donnera un sens différent
De leur propre vie, parce que

Les choses auront trop changé.
Sixièmement : Tous nous aurons compris
La grande valeur de la vie.
Septièmement : La Vie est brève et belle.

Mais pourquoi le sept est le chiffre final ?
Ce petit texte pourrait continuer ainsi …
Mais il s’interrompt comme ça, sans motif,
Comme la Vie, incompréhensiblement.
_________